Les routes ont été une nouvelle fois moins meurtrières en juin. Après la baisse de 13% en mai, le nombre de tués a diminué cette fois de 18,6 %. Soit 75 victimes de moins par rapport à l’année dernière. Malgré ces bons chiffres, la sécurité routiére recommande toujours aux automobilistes, qu’ils soient juilletistes ou aoûtiens, de ne surtout pas baisser la garde.
Le gouvernement a appelé lui aussi à la «vigilance».
Autre baisse significative : celle du nombre de personnes hospitalisées à la suite d’un accident avec moins 26,7 %. La Sécurité routière relève également une baisse du nombre des accidents corporels de 7,6 %. Le «plus faible nombre d’accidents corporels et de personnes hospitalisées jamais enregistré pour un mois de juin», rappelle l’organisme.

Au cours des six premiers mois de l’année, 211 vies ont été épargnées sur les routes, par rapport à l’année dernière.
«Chaque automobiliste ou motocycliste, cycliste ou piéton, doit se sentir concerné par sa propre sécurité et celle des autres usagers», a rappelé le communiqué, qui prévient au passage que «l’action ferme et résolue des forces de l’ordre contribuera à accroître la sécurité sur les routes.

sources : Leparisien.fr